Professions libérales et indépendants

Protégez vos revenus et votre patrimoine

Ce sont vos revenus et votre patrimoine qui vous permettent de réaliser vos plans. Or certains événements de la vie peuvent changer fondamentalement la donne.
Vous avez donc tout intérêt à limiter autant que possible l’impact financier des situations imprévues.

 

INCAPACITÉ DE TRAVAIL DE LONGUE DURÉE

  1. Vos revenus retombent au niveau de l’intervention légale.
  2. Vos frais restent quant à eux aussi élevés. C’est votre niveau de vie et l’épargne en vue de votre pension qui en pâtissent.
  3. A long terme, c’est la constitution de votre patrimoine tout entier qui est menacée.

INCAPACITÉ DE TRAVAIL DE LONGUE DURÉE

Intervention légale en cas d’incapacité de travail
(montants mensuels bruts maximum au 01/02/2012)
Salarié Indépendant
1e mois Avec charge de famille
Sans charge de famille, isolé
Sans charge de famille, cohabitant
payé par l’employeur
payé par l’employeur
payé par l’employeur
€ 0,00
€ 0,00
€ 0,00
2e au 12e mois Avec charge de famille
Sans charge de famille, isolé
Sans charge de famille, cohabitant
60% du salaire
max. € 1.973,24
€ 1.336,66
€ 1.027,26
€ 834,08
À partir du 13e mois Avec charge de famille
Sans charge de famille, isolé
Sans charge de famille, cohabitant
€ 2.137,72
€ 1.808,82
€ 1.315,60
€ 1.336,66
€ 1.027,26
€ 834,08

Conseil(s):

Protégez votre style de vie et votre capacité d’épargne pour la pension contre tout risque de perte de revenus à long terme. Veillez également à assurer vos frais médicaux.

 

DÉCÈS PRÉMATURÉ

  1. Les revenus de votre travail disparaissent. Votre partenaire percevra éventuellement une pension de survie.
  2. Votre patrimoine est partagé entre vos héritiers.
  3. Vos dépenses de la vie quotidienne disparaissent mais certains frais fixes subsistent, comme ceux relatifs à la voiture ou à un prêt personne

DÉCÈS PRÉMATURÉ

Il est humain de rechigner à envisager son décès.

Pourtant, au-delà de l’aspect émotionnel, il est important d’évaluer correctement son impact financier. Cela vous permettra de mettre le doigt sur d’éventuelles lacunes et d’y remédier à temps, afin de mettre vos proches (partenaire, famille,...) à l’abri du besoin.

Conseil(s):

Faites la liste des dépenses qui subsisteraient après votre décès. Vérifiez si un capital est assuré en cas de décès. Assurez-vous que votre habitation familiale est couverte. Organisez votre succession.

 

DIVORCE

  1. Les revenus de votre travail restent inchangés mais sont taxés différemment du fait du changement de votre situation familiale, ce qui affecte négativement votre capacité d’épargne.
  2. Un divorce entraîne toujours un surcroît de dépenses.
  3. L’impact sur votre patrimoine personnel dépend en grande partie de votre contrat de mariage ou de vie commune. 

divorce

Attention: qui est le bénéficiaire de votre assurance vie ?

  • Si le bénéficiaire est cité nommément, il reste également bénéficiaire du contrat après
  • le divorce.
  • En cas de clause bénéficiaire générique (= en référant au degré de parenté), par exemple “l’époux(se)”. Dans ce cas, l’ex-époux(se) ne sera plus bénéficiaire après le divorce.

Conseil(s):

Contrôlez quel sera l’effet de votre contrat de mariage ou de vie commune sur votre patrimoine en cas de divorce. Vérifiez que les clauses bénéficiaires de vos contrats d’assurance vie sont formulées de façon adéquate.

 

CIRCONSTANCES IMPRÉVUES

  1. Le chômage temporaire, le travail à temps partiel,... affectent immanquablement vos revenus.
  2. La voiture qui tombe en panne, la machine à laver qui rend l’âme,... vos dépenses peuvent soudain en prendre un coup.
  3. Une baisse de vos revenus ou une augmentation de vos dépenses peuvent eux aussi affecter votre patrimoine. 

CIRCONSTANCES IMPRÉVUES

Constituez-vous une réserve d’épargne permanente disponible à tout moment pour...

  • ... compenser les variations soudaines de vos dépenses (familiales) quotidiennes
  • ... compléter vos revenus en cas de chômage temporaire
  • ... faire face à des frais ou investissements imprévus à court terme.
  • Quel montant ? Comptez 5 à 6 fois vos revenus mensuels nets. 

Conseil(s):

Prévoyez un coussin financier pour faire face aux situations imprévues. Assurez-vous contre tout préjudice que vous pourriez causer à autrui. Si vous changez d’employeur, assurez-vous que votre assurance de groupe n’en pâtisse pas.